J’capote… et toi?

 

Nervuré, texturé, galbé, à saveurs ou de formats divers, le condom offre une variété étonnante qui rejoint tout les goûts. Suffit de les essayer pour trouver chaussure à son pied…

 

En fait, le condom reste à ce jour la meilleure protection contre le VIH/ Sida et les différentes ITSS si l’on désire avoir une vie sexuelle active. Et s’ils sont bien utilisés, les condoms peuvent vous protéger et protéger votre partenaire en prévenant les ITSS ainsi qu’une grossesse non désirée (si votre partenaire est féminin). Mettre le condom avant tout contact génital, oral ou anal, c’est s’assurer de prendre soins de soi et de son ou sa partenaire!

 

Par contre, aucun moyen de protection n’est sur à 100%. Tout dépend de l’utilisation qu’on en fait. En effet, c’est une chose de porter un condom, c’en est une autre de l’utiliser adéquatement! Il faut le manipuler avec soin et s’en servir à chaque relation. En plus de ne pas absolument efficaces pour prévenir l’herpès et le papillomavirus humain (PVH), il peut arriver qu’un condom se brise ou glisse. Afin d’éviter une déchirure catastrophique, un moment de panique ou des complications inattendues, suivez le manuel…

 

1-    Toujours vérifier la date d’expiration! Un condom est comme un aliment, il a une durée de vie : un condom acheté récemment dans une pharmacie, une épicerie, un dépanneur ou dans une distributrice te laisse habituellement un délais de 4 à 5 ans pour l’utiliser!

 

2-    Fait attention, en déchirant l’emballage, de ne pas briser le condom. C’est important de manipuler le condom avec soin pour éviter de le perforer! Évite d’utiliser les dents et porte une attention particulière aux bagues et/ou aux autres objets tranchants, comme les ongles. Ça peut occasionner une mini fissure, peut-être imperceptible à l’œil nu mais qui s’agrandira durant la relation sexuelle.

 

3-    Avant de l’installer sur le pénis en érection, il faut pincer le réservoir au bout du condom pour en faire sortir l’air, ce qui laissera de l’espace pour recueillir le sperme.

 

4-    Déroule le condom jusqu’à la base du pénis. Ça l’empêchera de glisser durant la relation!

 

5-    Pour prévenir une irritation due au frottement ou pour éviter que le condom déchire, tu peux utiliser un lubrifiant à base d’eau. Évite les lubrifiants à base de pétrole (comme par exemple, la vaseline) parce qu’ils risquent d’affaiblir le condom et de diminuer la protection qu’il offre. Le condom pourrait même se déchirer.

 

6-    S’il y a éjaculation, c’est important de retirer le condom pendant que le pénis est encore en érection. De cette manière, vous éviterez une situation fâcheuse où le condom reste à l’intérieur du partenaire.

 

7-    Durant le retrait, il faut tenir fermement la base du condom, question d’éviter toute fuite de sperme. Soit dit en passant, le sperme à une durée de vie de plusieurs jours!

 

8-    Fait un noeud avec la base du condom, et jette le condom dans la poubelle (pas dans les toilettes, le latex n’est pas biodégradable!).

 

9-    Utilise un nouveau condom à chaque relation sexuelle. Un condom est efficace une seule et unique fois! De plus, si l’une ou l’autre des étapes précédentes n’a pas été respectée ou si tu doutes de la fiabilité du condom, change le, ne prends pas de chance!

 

10- Conserve tes préservatifs dans un endroit frais et sec! Évite les poches, les endroits trop chauds ou les sacs à main, surtout si des objets pointus ou tranchant si trouvent.

     Tu peux de procurer des condoms dans les pharmacies, les boutiques spécialisées, les CLSC, les supermarchés, les dépanneurs et les distributrices des toilettes publiques, ainsi qu’auprès des infirmières scolaires et de certains organismes communautaires, tel que MIELS Québec.

Il se peut que tu développes ou que tu ais une allergie au latex. Celle-ci se manifeste par une sensation de démangeaisons, de brûlement ou de douleur quand la peau ou une muqueuse entre en contact avec du latex. Si tu es allergique au latex, tu peux toujours utiliser des condoms en polyuréthane. Ces condoms sont disponibles dans les pharmacies et dans les magasins spécialisés.

 

Cependant, sache que seulement 1% de la population est réellement allergique au latex! Et habituellement, ces personnes s’en rendent compte bien avant leurs premières relations sexuelles: beaucoup d’objets de tout les jours sont faits de latex! Il se peut donc que ce que tu interprètes comme une allergie soit en fait une irritation due au frottement ou à un manque de lubrifiants. Retourne jeter un coup d’œil à l’étape 5 pour voir quoi faire et n’hésite pas à en parler à ton médecin si la situation persiste. Il ou elle pourra te conseiller!